Le Canada parmi les douze pays qui signeront le Partenariat transpacifique

Le 5 octobre 2015 – Le Canada, de concert avec onze autres pays importants de la région de l’Asie-Pacifique, a finalisé les négociations du Partenariat transpacifique (PTP). Cet accord, qui, dans l’éventualité de sa ratification et de sa mise en œuvre, prévoit l’élimination ou la réduction considérable des barrières tarifaires et non tarifaires adoptées pour le commerce de biens et de services entre les pays membres, constitue une avancée colossale pour le commerce international. 

L’accord donnera aux exportateurs canadiens un accès privilégié aux marchés de la région de l’Asie-Pacifique dans de nombreux secteurs, notamment l’agriculture et l’agroalimentaire, la pêche (poissons et fruits de mer), les produits forestiers et ligneux à valeur ajoutée, les métaux et les mines, et les biens usinés. De plus, en vertu de cet accord, l’accès aux marchés pour le commerce transfrontalier sera plus facile à prévoir dans certains secteurs de services comme l’architecture et l’ingénierie, la recherche et le développement, l’environnement, la construction et le transport. 

La réduction des barrières tarifaires énoncée dans le PTP pourrait cependant avoir des conséquences négatives pour certaines entreprises canadiennes dans les domaines de l’automobile et de l’agriculture, tout particulièrement pour les producteurs de lait canadiens, qui jouissent d’une protection. En effet, ces entreprises pourraient bientôt devoir faire face à une concurrence plus intense de la part de fournisseurs étrangers.

Bien que les pays membres aient conclu une entente de principe, le PTP doit tout de même être approuvé par les assemblées législatives nationales avant sa mise en œuvre, qui est prévue pour le milieu de l’année 2016. 


Pour obtenir de plus amples renseignements à ce sujet, communiquez avec l’équipe en Fiscalité de Richter:

Experts