L’effet Trump : quel avenir pour l’économie canadienne ? (3e partie)

Comment la nouvelle administration pourrait influer sur votre entreprise

Cybersécurité : changements à l’horizon

Par : 
Laurent Carlier, Premier directeur Services-conseils en risque, performance et technologie

La dernière campagne présidentielle américaine a mis en lumière comme jamais l’importance de la cybersécurité. Une part importante du premier débat présidentiel y a été consacrée et les cyberattaques ciblant le pari démocrate, dont l’origine remonterait aux dirigeants de la Russie selon James Clapper, le Director of National Intelligence, continuent de faire la manchette. Dans le sillage de cette attention sans précédent portée à la cybersécurité, d’importants changements sont à prévoir, qui auront certainement des effets sur les entreprises au Canada.

Hausse de la réglementation en vue

En plus de l’attention médiatique, les menaces augmentent : les rançongiciels font de plus en plus de victimes et l’argent volé à l’aide de stratagèmes comme la fraude au président atteint des niveaux records. Dans un contexte où les risques liés à la cybersécurité sont en constante augmentation et où les cyberattaques ont des conséquences de plus en plus importantes, ces questions vont prendre de plus en plus d’importance dans le programme politique aux États-Unis comme ailleurs.

Au cours des dernières années, plusieurs gouvernements se sont dotés d’une agence ayant spécifiquement le mandat de veiller à la sécurité des systèmes informatiques. C’est notamment le cas de la France, qui a créé dès 2009 l’Agence nationale de la sécurité des systèmes informatiques. Cependant, l’action des gouvernements et de leurs agences a jusqu’à maintenant mis l’accent avant tout sur la prévention. Au Canada, les autorités canadiennes en valeurs mobilières, l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières et l’Autorité des marchés financiers ont tous publié des guides ou des documents de sensibilisation aux défis cybersécuritaires.

Des conséquences pour les entreprises canadiennes

L’année 2017 pourrait bien être celle où les autorités gouvernementales décident d’agir pour accroître la sécurité informatique. Déjà en septembre 2016, le New York State Department of Financial Services a mis en place une série de mesures pour les banques, les compagnies d’assurances et les autres sociétés réglementées. Ces mesures seront en application en mars 2017 et auront une incidence importante pour toutes les sociétés qui font affaire avec les entreprises visées, dont de nombreuses sociétés canadiennes. Une attestation sera notamment obligatoire dès 2018.

N’attendez pas

Ce n’est qu’une question de temps avant que d’autres autorités américaines ou canadiennes suivent l’exemple du New York State Department of Financial Services et mettent en place de nouvelles réglementations pour lutter contre les cyberattaques. Ces réglementations ne se limiteront pas au secteur de la finance : les menaces touchent tous les secteurs, notamment celui de la santé, celui de l’énergie et celui du commerce de détail.

Les entreprises ont tout intérêt à être proactives à ce chapitre et à mettre en place dès maintenant des mesures robustes pour assurer la sécurité de leurs systèmes informatiques. Faire réaliser par des experts un diagnostic en profondeur des vulnérabilités de vos systèmes informatiques est le premier pas vers davantage de résilience pour votre entreprise.

Les membres de la haute direction et des conseils d’administration ont la responsabilité d’être à l’avant-garde des changements dans ce domaine. Plus personne ne peut prétexter ignorer l’importance des menaces que représentent les cyberattaques. À la suite des élections américaines, parions que cette année verra d’importants changements en matière de cybersécurité.


Si vous avez manqué un article, vous pouvez le consulter ici :

Article 1 : Points de vue : le Corporate Tax Code des États-Unis
Article 2 : Doit-on réellement s’attendre à un afflux d’Américains au Canada?
Article 3 :  L'avenir du PTP: quelles conséquences pour votre entreprise?
Article 4 : L’ALENA est-il le prochain sur la liste?
Article 5 : L’incidence que pourrait avoir la nouvelle administration sur le secteur des technologies

Article 6 : Cybersécurité : changements à l’horizon

Pour en apprendre davantage : Piratage par clé USB : n’en soyez pas victime!

Inscrivez-vous à nos publications

À propos de Richter : Fondé à Montréal en 1926, Richter est un cabinet comptable autorisé qui offre des services de certification, de fiscalité et de gestion de patrimoine, ainsi que des services-conseils financiers dans les domaines de la restructuration organisationnelle et de l’insolvabilité, de l’évaluation et du financement d’entreprises, du soutien en matière de litiges financiers et de la juricomptabilité. Notre engagement envers l’excellence, notre compréhension approfondie des enjeux financiers et nos méthodes pratiques de résolution de problèmes nous ont permis de devenir l’un des plus importants cabinets indépendants d’expertise comptable, de services-conseils organisationnels et de consultation au pays. Richter a des bureaux à Toronto et à Montréal. Vous pouvez nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Experts