Parlons chiffres

D’ordinaire à extraordinaire : propulsez votre entreprise à un autre niveau!

Vous avez le sentiment que votre entreprise va bien. Vous dormez donc paisiblement. Mais oubliez-vous quelque chose? Peut-être pourriez-vous voir plus grand. Voici quatre des meilleures pratiques qui vous permettraient de propulser votre entreprise.

1. Faire du statu quo une chose du passé

Pourquoi changer une formule gagnante? Pourquoi pas! Contrairement au proverbe selon lequel « Qui choisit prend pire », s’éloigner du statu quo et réévaluer ses stratégies d’affaires ne peut qu’être avantageux et, si vous ne perdez rien à le faire, vous avez tout à y gagner. Alors qu’une ouverture au changement pourrait vous procurer des bénéfices substantiels (par exemple être les premiers à commercialiser un produit [first to market]), fermer la porte au changement peut, en contrepartie, fragiliser votre entreprise : obsolescence des produits, diminution de votre part du marché… la liste des conséquences d’opter pour le statu quo pourrait être longue et préoccupante. De plus, vous vous placez dans une position passive face aux aléas du marché. Ultimement, vous risquez de subir une perte de profits.

Le dilemme de l’entreprise en santé



2. Planifier l’innovation... et agir

S’ouvrir au changement est crucial. Pour y arriver, il faut mettre en place la structure nécessaire afin de favoriser ce changement. Prévoir d’emblée des fonds pour l’innovation ou toute autre activité de recherche et développement (R&D) constitue votre premier pas dans la bonne direction. Ces ressources financières vous procureront la latitude requise pour engager les ressources humaines nécessaires à la recherche et à l’analyse préalables à la réalisation de vos projets. Il est également recommandé de veiller à développer une culture d’innovation (et de planification) au sein de votre entreprise : allez-y, mettez toutes les chances de votre côté. Encouragez également vos employés à partager leurs idées : peut-être seront-ils derrière l’instigation d’un renouveau de votre entreprise!

Si beaucoup d’idées innovantes sont le fruit du hasard (que l’on songe à la naissance du post it, par exemple, qui est en fait l’effet d’une découverte accidentelle), il n’en reste pas moins qu’un soupçon de R&D peut créer un terreau fertile à la naissance de nouvelles idées ainsi qu’à l’optimisation d’idées à potentiel élevé.

3. S’ouvrir aux idées créatives et innovatrices

Créativité et finances ont longtemps été des concepts jugés incompatibles. Il est maintenant grand temps de réconcilier l’hémisphère gauche et l’hémisphère droit du cerveau, et de s’ouvrir aux idées créatives et innovatrices. L’expression courante thinking outside the box ne l’est pas pour rien : quelques fois les idées les plus improbables, tout comme les plus simples, peuvent s’avérer un pari tout à fait fructueux. Nous sommes tous égaux face à la créativité – n’ayez pas peur de vous imprégner des idées de vos pairs.

4. Travailler en collaboration

La collaboration entre personnes provenant d’horizons différents est un puissant moteur de l’innovation : elle provoque la rencontre d’idées et la création de solutions originales. Il est par conséquent important de créer des lieux propices aux échanges d’idées au sein même de votre entreprise.

Un moyen de favoriser l’innovation au sein de votre entreprise est la mise sur pied de groupes de travail composés d’employés et de gestionnaires de tous les niveaux et de tous les services de votre organisation. Par exemple, une entreprise dans le secteur du commerce de détail pourrait réunir autour d’une même table des gens affectés aux ventes en magasin, à la distribution et à l’entreposage, au marketing et aux finances et les faire travailler ensemble à l’élaboration de pratiques innovantes. Les résultats pourraient vous surprendre!

Une entreprise doit choisir de progresser ou de maintenir sa situation. Se limiter au statu quo peut trop souvent causer une désuétude des produits et un amenuisement des parts du marché, ce qui peut entraîner une perte de profits potentiels. Cependant, il ne s’agit pas de vous encourager à sauter tête première dans l’inconnu. Il est entendu que des démarches devront être gérées et planifiées, tout en respectant les étapes essentielles suivantes :

  1. Définir le projet
  2. Former une équipe
  3. Établir un échéancier
  4. Mesurer les occasions d’affaires
  5. Préparer un budget
  6. Discuter avec vos conseillers financiers
  7. Consulter vos banquiers
  8. Élaborer un plan


Si la croissance de votre entreprise fait partie de vos objectifs, OSEZ!


Experts