Parlons culture : Au-delà des chiffres

Février 2017

Chaque mois, notre directrice des Ressources humaines, Paula Fernandes, s’entretient avec un associé de Richter pour découvrir comment les dirigeants trouvent l’équilibre et la concentration nécessaires pour occuper un emploi exigeant, et quelles sont les compétences non techniques qui contribuent à leur succès.

Ce mois-ci, nous témoignons un peu d’amour à nos collègues et parlons de consolidation d’équipe. Pourquoi le concept d’équipe est-il si important au sein d’un cabinet de services professionnels, de quelle façon pouvez-vous cultiver le succès au sein de votre propre équipe? Carey Singer, associé et responsable de l’une des plus grandes divisions chez Richter, nous fait part de ses réflexions. 


Team building - Human resources Q&A series


Paula Fernandes (PF) : Outre les compétences techniques, que recherchez-vous lorsque vous procédez à l’embauche de personnel? De quelle manière une personne peut-elle démontrer qu’elle a l’esprit d’équipe dès le départ?

Carey Singer (CS) : Je recherche avant tout des candidats qui ont de bonnes aptitudes pour les communications. Les candidats doivent être en mesure non seulement d’exposer clairement leurs compétences pour le poste, mais aussi de décrire leurs objectifs à court et à long terme. J’aime également lorsque les candidats posent des questions judicieuses et pertinentes concernant la culture du cabinet. Cela montre qu’ils veulent vraiment s’assurer qu’ils se plairont au cabinet.

Au cours de l’entrevue, je demande toujours au candidat de me donner des exemples de la façon dont il est venu en aide à d’autres personnes, même s’il n’a pas été « reconnu » pour son geste. Après cela, il est assez facile de déterminer si la personne fait preuve d’un esprit d’équipe une fois qu’elle est au service du cabinet. Nous pouvons le dire par la façon dont il s’attaque à de nouveaux dossiers hors de sa zone de confort et dont il communique sa volonté de contribuer à l’avancement des projets. Je suis d’avis que cette attitude et cette approche à l’égard d’un nouveau rôle sont importantes, particulièrement au cours des premières semaines.

(PF) : Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui a été écarté d’une promotion pour le motiver à avoir encore un bon rendement?
(CS) : Je serais honnête et lui donnerai l’heure juste, même si cela le blesse un peu. Je parlerai avec cette personne de ses véritables chances d’obtenir une promotion dans un avenir rapproché. Nous discuterions des aspects à améliorer. Cette approche peut être motivante, car les gens veulent être traités de façon honnête et directe.  Dans la plupart des cas, nous pouvons éviter la déception en entretenant une conversation ouverte à propos de l’avancement tout au long de l’année.

(PF) : Comment encouragez-vous la collaboration et la camaraderie au sein de votre équipe ou dans l’ensemble du cabinet? 

(CS) : Je trouve que les membres de mon équipe, et les employés en général, sont plus collaboratifs lorsqu’ils se sentent valorisés pour leur apport à une culture axée sur la collaboration. Je m’assure que tous les membres ont une sorte d’« objectif de collaboration » à atteindre lorsque nous établissons les objectifs en début d’année.

Je trouve aussi que les employés sont plus collaboratifs lorsque les personnes de niveaux hiérarchiques supérieurs prêchent par l’exemple. Il est important de signaler les occasions de collaboration aux personnes moins expérimentées jusqu’à ce que cela devienne une habitude.

(PF) : Quel conseil donneriez-vous à un employé qui peut avoir un problème avec un collègue? Faut-il toujours faire preuve d’honnêteté?

(CS) : Cela dépend de la nature du problème. Dans la plupart des cas, je conseillerais à la personne de discuter directement du problème avec son collègue en prenant un café. S’il s’agit d’un problème de nature plus délicate, je tenterais d’obtenir le point de vue du collègue en question ou, selon le cas, je ferais appel à quelqu’un du service des Ressources humaines. Mais encore une fois, pour ce qui est des problèmes d’ordre plus général qui sont susceptibles de se présenter quotidiennement, je recommanderais l’approche directe et honnête.

(PF) : Quel est le meilleur conseil d’affaires que l’on vous ait donné?

(CS) : Le meilleur conseil que j’ai jamais reçu a été de m’entourer des bonnes personnes et de les laisser démontrer leur savoir-faire. Il n’est pas nécessaire de faire de la microgestion, il faut simplement s’assurer que tout le monde comprend les objectifs communs et pousse dans la même direction.

Carey Singer est associé chez Richter et dirige le groupe de la Fiscalité américaine au bureau de Toronto de Richter. Parlant de consolidation d’équipe, Carey possède notamment une expertise en matière de services-conseils en fiscalité dans le domaine des sports et du divertissement. Il a été reconnu comme l’un des « meilleurs comptables spécialisés » de Toronto par le magazine Toronto Life pour son travail auprès des athlètes professionnels, des musiciens et des artistes.  

Pour consulter les articles précédents de la série Parlons culture : Au-delà des chiffres :

Vie au travail : 22 astuces pour maintenir l’équilibre pendant la période des impôts
L’importance de la responsabilité sociale
Les choses à faire et à ne pas faire lors de la préparation d’un CV 
L’art de l’entrevue : pour que votre impression compte 
Réseautage 101 : Pourquoi le réseautage est-il nécessaire et par où faut-il commencer?
Trouver l’équilibre
Consolidation d’équipe


Inscrivez-vous à nos publications

Pour postuler chez Richter, cliquez ici.

À propos de Richter : Fondé à Montréal en 1926, Richter est un cabinet comptable autorisé qui offre des services de certification, de fiscalité et de gestion de patrimoine, ainsi que des services-conseils financiers dans les domaines de la restructuration organisationnelle et de l’insolvabilité, de l’évaluation et du financement d’entreprises, du soutien en matière de litiges financiers et de la juricomptabilité. Notre engagement envers l’excellence, notre compréhension approfondie des enjeux financiers et nos méthodes pratiques de résolution de problèmes nous ont permis de devenir l’un des plus importants cabinets indépendants d’expertise comptable, de services-conseils organisationnels et de consultation au pays. Richter a des bureaux à Toronto et à Montréal. Vous pouvez nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Experts