Immobilier : cinq tendances à surveiller en 2017

Janvier 2017

Par : Par Stéphanie Lincourt, CPA, CA, vice-présidente, Audit, Richter

Le marché de l’immobilier a connu une croissance substantielle ces dernières années, mais l’année 2017 pourrait bien voir des changements importants dans ce secteur d’activités. Lors du Toronto Real Estate Forum qui s’est tenu en novembre 2016, les conférenciers ont fait part de ce qu’ils envisageaient pour l’avenir du marché immobilier canadien. Voici cinq tendances à surveiller en immobilier pour 2017.

1 – La renaissance du résidentiel locatif

Une des tendances les plus importantes dans le marché est le regain de vigueur du secteur des immeubles résidentiels locatifs. Ceci constitue un grand changement au Canada, car les dernières années ont plutôt été marquées par des projets de condominiums. Aujourd’hui, on constate une tendance claire : les consommateurs se dirigent de plus en plus vers des espaces locatifs luxueux. Ainsi, au lieu de devenir propriétaires d’un condo qu’ils doivent entretenir et à l’administration duquel ils doivent participer, les consommateurs optent de plus en plus pour la location d’appartements haut de gamme, où ils bénéficient d’un éventail complet de services clé en main.

On observe peu de transactions dans le secteur résidentiel locatif haut de gamme. Il s’agit d’un marché de gros joueurs qui cherchent à consolider leur position, ce qui devrait entraîner une augmentation de la valeur des grands immeubles d’appartements.

2 – L’effet Trump

L’élection de Donald Trump aura-t-elle un effet positif ou négatif sur l’immobilier canadien? On peut raisonnablement penser qu’il sera positif sur deux fronts. D’abord, pour les entreprises canadiennes du domaine de la construction d’immeubles, d’éventuelles mesures protectionnistes pourraient signifier une diminution de la présence américaine au Mexique, ce qui ouvrirait les portes aux firmes d’ingénierie et aux entreprises de construction canadiennes.

Ensuite, l’élection de Donald Trump pourrait signifier une hausse de l’immigration vers le Canada, ce qui conduirait en retour à une augmentation de la demande pour les appartements au pays : une bonne nouvelle pour les investisseurs immobiliers!

3 – Trop de construction?

Y a-t-il trop de construction dans le marché canadien? Une ballade parmi les innombrables grues qui peuplent le centre-ville de Toronto semble indiquer que le marché s’approche d’un point de saturation. Que faire dans ce contexte? Définir sa clientèle et son marché avec beaucoup de précision et investir dans des emplacements qui vous permettront de maximiser le potentiel de vos investissements dans les secteurs ciblés. Même dans des marchés très compétitifs comme ceux de Vancouver ou de Toronto, certains centres commerciaux réussissent à tirer leur épingle du jeu en misant sur des occasions clairement définies.

4 – Montréal en hausse

Montréal est un marché encore relativement peu connu des investisseurs immobiliers étrangers et canadiens, mais cela pourrait changer en 2017. Il s’agit en effet d’un marché encore abordable qui connaît une croissance stable. En raison des conditions plus difficiles qui prévalent dans les autres grands marchés canadiens, on peut s’attendre à une hausse des investissements dans la métropole québécoise pour 2017.

5 – Taux d’intérêt : hausse au Sud, stabilité au Nord

Les taux d’intérêt sont évidemment un facteur clé dans l’évolution du marché immobilier. Or, on pourrait observer deux tendances différentes à ce sujet pour 2017. Selon notre plus récente compilation sur les prévisions des banques relativement aux taux de change et aux taux d’intérêt, les taux devraient augmenter aux États-Unis et demeurer stables au Canada. En effet, toutes les grandes banques canadiennes prévoient le maintien du taux de financement à un jour à 0,50 % au Canada pour 2017 ainsi qu’une hausse du taux des fonds fédéraux aux États-Unis. Selon la Banque Scotia, ceux-ci pourraient même atteindre 1,50 % en décembre 2017, alors qu’ils se situaient à 0,41 % en décembre 2016.

D’autres facteurs sont également à surveiller, comme l’évolution du secteur du commerce de détail, crucial pour l’immobilier commercial. Restez à l’affût, 2017 nous réserve sans doute quelques surprises!

Pour en apprendre davantage : Un projet dans les règles de l’art: marier l’entrepreneuriat social et la promotion immobilière socialement responsable

Inscrivez-vous à nos publications

À propos de Richter : Fondé à Montréal en 1926, Richter est un cabinet comptable autorisé qui offre des services de certification, de fiscalité et de gestion de patrimoine, ainsi que des services-conseils financiers dans les domaines de la restructuration organisationnelle et de l’insolvabilité, de l’évaluation et du financement d’entreprises, du soutien en matière de litiges financiers et de la juricomptabilité. Notre engagement envers l’excellence, notre compréhension approfondie des enjeux financiers et nos méthodes pratiques de résolution de problèmes nous ont permis de devenir l’un des plus importants cabinets indépendants d’expertise comptable, de services-conseils organisationnels et de consultation au pays. Richter a des bureaux à Toronto et à Montréal. Vous pouvez nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Experts