Sommaire du budget du Québec 2014

Perspectives économiques

L’économie du Québec a connu une croissance modérée en 2013, avec une progression du PIB réel de seulement 1,1 % comparativement à 1,5 % l’année dernière. Cette faible croissance est attribuable à un ralentissement de la demande intérieure découlant notamment d’un recul marqué des investissements des entreprises. La croissance économique au Québec prévue en 2014 et en 2015, de 1,8 % et de 2,0 % respectivement, sera atteignable grâce à une augmentation des investissements non
résidentiels et une poursuite de la croissance des exportations. Elle sera favorisée par une confiance accrue des consommateurs et le renforcement économique des partenaires commerciaux du Québec.

L’objectif principal de la politique fiscale du Québec est le retour à l’équilibre budgétaire en 2015-2016, après six années consécutives de déficit budgétaire. Cet objectif sera atteint principalement par un meilleur contrôle des dépenses du gouvernement, notamment des mesures telles que le gel global de l’enveloppe d’effectifs du secteur public et la réduction des dépenses fiscales. De plus, le budget comprend certaines mesures en faveur de l’investissement privé, notamment l’instauration d’un nouveau crédit d’impôt pour la rénovation résidentielle, soit le crédit d’impôt LogiRénov, et d’autres mesures fiscales d’application générale qui permettront d’alléger les coûts de production des petites et moyennes entreprises (« PME »).