Sommaire du budget fédéral 2015

En 2014, l’économie canadienne a continué de progresser malgré un environnement économique mondial précaire et incertain. Depuis la fin de la récession, le produit intérieur brut (PIB) réel du Canada a connu le taux de croissance le plus élevé de tous les pays du G-7. Toutefois, en tant que pays exportateur net de pétrole brut, le Canada doit maintenant faire face à une chute prononcée des prix du pétrole. Malgré ce changement imprévu, les exportations non énergétiques et le dynamisme du secteur de la fabrication devraient apporter au Canada la résilience nécessaire pour atteindre la croissance projetée du PIB réel, qui est de 2,0 pour cent en 2015 et de 2,2 pour cent
en 2016.

Le gouvernement prévoit un retour à l’équilibre budgétaire avec un excédent projeté de 1,4 milliard de dollars en 2015-2016, comparativement à un déficit de 2,0 milliards de dollars en 2014-2015. L’objectif du budget demeure la création d’emplois, les investissements dans le transport en commun et les infrastructures ainsi que les initiatives en matière d’allègement fiscal. Les mesures importantes présentées dans le budget comprennent un appui aux familles canadiennes au moyen d’une nouvelle baisse d’impôt pour les familles et des bonifications de la prestation fiscale universelle pour la garde d’enfants, un appui aux petites entreprises au moyen du crédit pour l’emploi visant les petites entreprises, des initiatives à l’égard du taux de cotisation d’assurance-emploi ainsi que des investissements totalisant 5,8 milliards de dollars dans les infrastructures. Ces mesures, entre autres, s’allieront à la volonté du gouvernement pour stimuler la croissance de l’excédent budgétaire et le faire passer
à 4,8 milliards de dollars, tout en réduisant le ratio de la dette au PIB de 32,3 pour cent à 25,5 pour cent, d’ici 2019-2020.