Richter > L’être humain : pierre angulaire des projets immobiliers

L’être humain : pierre angulaire des projets immobiliers

Autour de la table, six femmes de chez Richter qui réalisent des mandats en immobilier commercial.

L’objectif de la discussion? Cerner la tendance qui marque présentement le secteur. Malgré la variété de leurs parcours et expertises, elles sont unanimes : en 2019, c’est l’expérience client qui prime. Rencontre avec des femmes passionnées d’immobilier qui placent les relations humaines au cœur de leur pratique.

L’expérience client en immobilier commercial a définitivement la cote selon les six femmes. « L’évolution rapide des besoins et demandes de la clientèle d’aujourd’hui change définitivement la donne », affirme Stéphanie Lincourt, associée chez Richter. « Toutes les classes d’actifs doivent se redéfinir. Que ce soit dans le secteur hôtelier, le commerce de détail, les tours de bureaux ou les immeubles en copropriété, les promoteurs et gestionnaires innovent pour répondre aux attentes de leur clientèle en termes de responsabilité sociale, d’environnement, mais aussi de technologie, qui est maintenant omniprésente dans les habitudes de vie. »

real estate

 

Le secteur immobilier, une passion commune

C’est grâce à leur pratique professionnelle chez Richter, où la clientèle entrepreneuriale est accompagnée du début à la fin de ses projets, que les six femmes ont eu leurs premiers contacts avec le secteur immobilier. « Comme la relation professionnelle se maintient sur plusieurs années, un véritable lien de confiance se tisse avec les clients. Nous avons ainsi la possibilité de prendre part activement au succès de leurs projets, ce qui rend notre pratique dynamique », mentionne Jenna Schwartz, qui occupe un poste de première directrice.

Questionnées sur les perspectives de croissance de l’immobilier commerciale, les six femmes sont d’avis que la situation du secteur est prometteuse. Après une période éprouvante au niveau économique dans les années 1980, le secteur a tranquillement reconstruit ses assises, si bien qu’il est aujourd’hui solide et en plein renouveau. « C’est stimulant d’être aux premières loges de cette effervescence. Le développement immobilier d’aujourd’hui engendre des retombées positives dans la vie des gens. Les projets sont innovants et de plus en plus centrés sur les besoins des populations locales », affirme Katherine Borsellino, également première directrice.

Les femmes et l’immobilier

Y a-t-il de la place pour les femmes dans le secteur de l’immobilier? Sans hésiter, elles répondent par l’affirmative. Maude Lavoie, vice-présidente au sein du cabinet et trésorière de CREW M, raconte d’ailleurs une anecdote révélatrice : « Nos relations de travail sont fondées sur la collaboration. Nous nous inspirons les unes les autres et nous nous entraidons afin de développer notre plein potentiel. C’est à l’occasion du congé de maternité de Stéphanie que je me suis initiée à l’immobilier. Grâce à elle, je me suis découvert une réelle passion! »

Maude Lavoie recommande aux femmes qui souhaitent faire leur place dans le secteur de s’impliquer afin de se créer un réseau de contacts, notamment par le biais de conseils d’administration, et de saisir les opportunités professionnelles qui s’offrent à elles. Stéphanie Lincourt renchérit : « En affaires comme dans la vie, les gens s’associent souvent à des partenaires qui partagent leurs valeurs. S’impliquer dans la communauté d’affaires permet d’établir de nouvelles relations, de déployer son talent et de démontrer son éthique professionnelle. C’est donc un investissement en soi, car de nombreuses opportunités professionnelles se présentent grâce aux liens de confiance qui se sont bâtis au fil du temps. »

Solutions sur mesure