Richter > Un juste équilibre entre le risque et le rendement : recherche de gestionnaires et contrôle diligent

Un juste équilibre entre le risque et le rendement : recherche de gestionnaires et contrôle diligent

Les meilleurs placements ne sont pas assortis d’une garantie intégrée, ils comportent tous un élément de risque.

Au Canada, entre 1970 et 2015, le taux de rendement des placements garantis était de 5,25 %. Ces dernières années, les mesures extraordinaires prises par les banques centrales à l’échelle mondiale ont fait chuter les rendements jusqu’à environ 0,5 %. Dans l’espoir d’obtenir de meilleurs rendements, les investisseurs ont accru leur pondération en actifs à risque. Ils ont également ajouté une variété d’actifs non traditionnels à leurs portefeuilles afin de générer des rendements provenant de différentes sources de risque.

Constituer un portefeuille offrant un juste équilibre entre le risque et le rendement n’a jamais été aussi difficile. Par où doit-on commencer?

Manager Research and Due Diligence

La recherche de gestionnaires débute par le repérage de stratégies de placement qui joueront un rôle précis dans le portefeuille d’une famille. Nous rencontrons les gestionnaires et les suivons au fil du temps, obtenons et analysons des données, examinons les risques potentiels et effectuons des comparaisons avec les pairs. Comprendre la reproductibilité et le processus augmente les chances qu’un placement se comporte de la manière prévue d’un cycle de marché à l’autre.

Pour les familles très bien nanties, le plus grand risque de placement réside dans les pertes démesurées. Ainsi, il importe de comprendre ce risque de perte pour répartir l’actif et sélectionner les gestionnaires du portefeuille de la famille. Aucun conseiller ne peut empêcher que les placements subissent des pertes, mais il peut sélectionner des stratégies et des gestionnaires qui réussissent à limiter ces pertes durant les ralentissements et ainsi accroître le patrimoine au fil du temps.

« La recherche de gestionnaires consiste à poser les bonnes questions. Nous respectons les gestionnaires, mais nous n’hésitons pas à poser des questions qui pourraient sembler indiscrètes », affirme le vice-président du Bureau familial Richter, Sudharshan Sathiyamoorthy, qui dirige les initiatives de contrôle diligent en plus d’être président du comité des placements. « Vous savez quelles questions vous souhaitez poser, mais devez demeurer à l’écoute de l’autre personne. Si vous sentez qu’elle hésite à parler de certains aspects de la stratégie ou d’un élément de la gestion des risques, vous devez continuer d’exploiter ce filon jusqu’à ce que vous en appreniez davantage. »

Tandis que de nombreux cabinets de gestion du patrimoine confient à des tiers les fonctions de recherche et de contrôle diligent, Richter, pour sa part, s’en occupe à l’interne. Trouver les meilleures stratégies pour chaque client peut prendre des mois, voire des années. Lorsque M. Sathiyamoorthy et son équipe repèrent de nouveaux gestionnaires, ils font passer ces personnes par un processus exhaustif de contrôle diligent afin de faire ressortir les éléments de risque et de veiller à ce qu’ils obtiennent les rendements escomptés. Cette validation englobe une vérification de la feuille de route, des références et des antécédents judiciaires dans plusieurs territoires.

Aucun conseiller ne peut empêcher que les placements subissent des pertes, mais il peut sélectionner des stratégies et des gestionnaires qui réussissent à limiter ces pertes durant les ralentissements et ainsi accroître le patrimoine au fil du temps.

Richter suit une méthode en cinq étapes avant d’approuver tout nouveau gestionnaire ou toute nouvelle stratégie, et ce processus peut prendre plusieurs mois – voire des années. Les gestionnaires potentiels peuvent être écartés à n’importe quelle étape du processus.

DÉTERMINER LES STRATÉGIES

Nous disposons d’un bon éventail d’idées de placement, qui proviennent de sources nationales, américaines et internationales, notamment d’équipes d’introduction de capital, de tiers négociants, de demandes non sollicitées et des réseaux des associés et des membres du Bureau familial Richter.

RECUEILLIR DE L’INFORMATION

Après une rencontre ou un appel initial avec un gestionnaire potentiel, Richter effectue un suivi du rendement du gestionnaire dans différentes conjonctures et l’appelle périodiquement pour comprendre ses rendements. Cette étape relative aux nouvelles stratégies ou aux gestionnaires de remplacement peut se dérouler sur plusieurs mois ou années.

EFFECTUER UN CONTRÔLE PRÉLIMINAIRE

À cette étape, nous organisons des rencontres, effectuons des appels et demandons des données. Une « note de service de sélection » qui décrit notamment la stratégie, les rendements et les risques est préparée afin d’évaluer l’attrait de la stratégie et sa pertinence pour les portefeuilles familiaux. Ces éléments font l’objet d’une discussion lors d’une réunion du comité des placements du cabinet, qui comprend 10 membres, afin d’évaluer leur pertinence pour les portefeuilles familiaux. Si elle est approuvée par le comité des placements à cette étape préliminaire, la stratégie passe ensuite à l’étape du contrôle diligent approfondi.

RÉALISER UN CONTRÔLE DILIGENT APPROFONDI

Richter évalue également les répercussions fiscales du placement, notamment de quelle manière le revenu ou le rendement est généré, sous quelle structure le placement est offert et le traitement des revenus ou des gains et pertes en capital par l’Agence du revenu du Canada. Il analyse les exigences de conformité pouvant s’appliquer aux placements étrangers et les soupèse par rapport aux rendements potentiels. Il arrive souvent que les familles investissent dans des stratégies complexes et non liquides qui sont assorties d’importants coûts de conformité liés à la production des déclarations de revenus auprès des autorités fédérales et étatiques américaines, ce qui ampute grandement les rendements après impôt.

Un contrôle diligent opérationnel est également mené. Il englobe d’autres réunions et appels, des visites sur place et des demandes de données supplémentaires. Le contrôle diligent du placement comporte une vérification des antécédents et de l’expérience du cabinet et de ses dirigeants. Un rapport approfondi de recherche est préparé puis présenté au comité des placements.

APPROUVER

Une fois que le placement a été approuvé par le comité des placements, des négociations sont entamées avec les gestionnaires afin d’obtenir des frais de gestion et des modalités de liquidité avantageux. L’approbation définitive du chef de la conformité de Richter doit être obtenue avant que le gestionnaire ou le placement soit proposé aux familles, qui prendront la décision d’investir ou non.

Tous les rapports de recherche sont présentés aux clients aux fins d’examen. Lorsqu’un placement est effectué, l’équipe continue d’évaluer le gestionnaire afin de comprendre l’évolution des rendements du portefeuille et de repérer tout changement important annonciateur d’un problème futur.

« Le processus que nous suivons pour recommander à nos clients des parties qui répondent à leurs objectifs [financiers] permet d’instaurer la confiance, affirme Danny Ritter, associé du Bureau familial Richter, l’un des plus grands bureaux multifamiliaux entièrement indépendants du Canada. Nos obligations fiduciaires revêtent la plus haute importance et notre indépendance et notre architecture ouverte nous permettent de demeurer neutres à l’égard des placements que nous évaluons. Nous pouvons ainsi repérer les occasions qui conviennent le mieux aux familles. »

Par exemple, en 2008, lorsque l’indice composé Dow Jones a perdu près du tiers de sa valeur, l’équipe de placement de Richter s’est penchée avec intérêt sur le portefeuille d’actions d’un gestionnaire qui n’avait reculé que de 7,5 %. Richter a pris le temps d’étudier l’approche de ce gestionnaire, et son portefeuille représente désormais une partie importante des portefeuilles familiaux. Au fil du temps, ce portefeuille a généré des rendements supérieurs à ceux du marché, non pas parce qu’il s’en tire très bien dans les marchés favorables, mais plutôt parce qu’il perd moins de valeur dans les marchés baissiers.

De nos jours, les investisseurs sont particulièrement attirés par des occasions de placement moins transparentes, qui présentent des rendements « non corrélés » ou qui produisent des revenus attrayants. De tels placements se caractérisent généralement par une faible liquidité ou des périodes d’immobilisation à long terme, ce qui peut convenir à d’importants portefeuilles de capital familial, mais qui n’offre aucune porte de sortie rapide lorsque les stratégies ne produisent pas les résultats escomptés.

L’un des principaux avantages de s’allier à un bureau multifamilial bien établi est de se doter d’un partenaire qui aide la famille à comprendre l’éventail de plus en plus complexe de placements offerts et à y accéder, et ce, en toute indépendance.

L’approche intégrée et globale du Bureau familial Richter place les besoins des familles au centre de ses décisions afin d’arriver à un juste équilibre entre les risques et les rendements tout en préservant le patrimoine familial pour les prochaines générations.

 

Rencontrez nos experts

Les gens derrière le savoir-faire.

Solutions sur mesure