Richter > Au-delà de la philanthropie : l’art de l’investissement socialement responsable

Au-delà de la philanthropie : l’art de l’investissement socialement responsable

Le terme « investissement socialement responsable » est né de l’idée que les dons de bienfaisance ou les placements ne devraient pas être évalués uniquement en fonction de leurs rendements financiers, mais également de leur incidence sociale et environnementale dans la collectivité.

L’investissement socialement responsable est un secteur en pleine croissance. Selon Campden Wealth, il représentait 502 milliards de dollars d’actifs en 2019.[1] La popularité croissante de l’investissement socialement responsable est en partie attribuable au désir grandissant de la prochaine génération d’évaluer méticuleusement où ils placent leur argent et la façon d’utiliser celui-ci au mieux, plutôt que d’adopter une approche plus traditionnelle en ce qui a trait aux activités philanthropiques ou à l’évaluation des occasions de placement. Selon un récent sondage réalisé par Credit Suisse Group AG et la Young Investors Organization, près de 90 % des héritiers de la prochaine génération souhaitent effectuer des placements socialement responsables.[2]

Dans un monde de plus en plus interdépendant, l’investissement socialement responsable constitue une façon d’aller au-delà de ses propres objectifs de réussite. S’il mesure l’incidence directe à long terme possible du placement sur le bénéficiaire d’un point de vue financier, il vise également à s’assurer que l’organisation ou l’entreprise qui fait l’objet du placement est profitable à sa collectivité et qu’elle contribue de manière positive à la société. Pour ceux qui ont un penchant pour la philanthropie, l’investissement socialement responsable ne devrait pas uniquement être envisagé lors de l’élaboration d’une stratégie durable en matière de bienfaisance, mais aussi être intégré à la stratégie de placement. Le choix de critères mesurables qui concordent avec ses valeurs personnelles est la pierre angulaire de la sélection de placements socialement responsables. Tout d’abord, le fait de déterminer les causes que vous souhaitez soutenir ou sur lesquelles vous souhaitez vous aligner peut faciliter le choix des placements. Tandis que certaines organisations présentent explicitement la manière dont elles mesurent leur progression en ce qui concerne les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance, ou bien énoncent de manière directe la façon dont leurs sociétés travaillent à l’atteinte de l’un ou plusieurs des objectifs de développement durable de l’ONU, par exemple, d’autres mesurent parfois leur incidence à plus petite échelle, sur le plan local, ou d’une autre manière si leurs efforts sont axés sur une cause en particulier.

impact investing

Mindy Mayman, associée du Bureau familial Richter (BFR), affirme que les décisions prises dépendent de la cause appuyée : « Lorsque des familles travaillent avec certains organismes disposant de connaissances en matière d’investissement socialement responsable, ces organismes peuvent souvent fournir aux familles des rapports comportant des statistiques et des mesures permettant de quantifier ou de décrire leur incidence. Nous pouvons également travailler avec nos clients afin de déterminer les meilleures mesures et les meilleurs indicateurs clés de performance pour évaluer leur incidence au cours d’une période donnée, de manière à leur permettre de prendre les bonnes décisions quant au type d’organismes avec lesquels ils souhaitent travailler ou qu’ils désirent appuyer. »

Il n’existe pas de mesures « universelles » pour l’investissement socialement responsable. Cela dit, toutefois, le système IRIS+ comporte une liste non exhaustive de différents types de références et de mesures à prendre que peuvent utiliser les organisations pour mesurer l’investissement socialement responsable. En collaboration avec le Forum économique mondial et l’Université de Zurich, l’Université Harvard offre un programme sur l’investissement socialement responsable destiné à la prochaine génération. Ce programme de six mois, qui consiste en deux ateliers et des devoirs, vise à aider la prochaine génération à découvrir l’investissement socialement responsable ainsi qu’à inciter les membres plus âgés de leur famille à utiliser davantage ce type de placement.

Voir aussi : Fondations familiales et dons efficaces : pourquoi, pour qui et comment?

Que ce soit par passion pour les causes soutenues et pour veiller à maximiser l’incidence de son placement, parce que ça a du sens en fonction de la stratégie de portefeuille, ou simplement aux fins de contrôle diligent du point de vue de la protection de la marque, l’investissement socialement responsable peut être un moyen pour les familles d’investir dans l’avenir et de contribuer à changer les choses de manière durable.[3] L’investissement socialement responsable est également une avenue à envisager parallèlement à une fondation familiale. Il peut aussi représenter l’un des piliers sur lesquels repose cette dernière, c’est-à-dire que la famille peut exiger que l’investissement socialement responsable constitue une exigence pour tous les dons ou toutes les restructurations du portefeuille à venir.

Il peut être difficile de trouver les organisations qui vous conviennent et conviennent à votre famille, particulièrement dans les périodes où les besoins sont grands, lorsque les fondations familiales et privées sont fortement sollicitées. Au Bureau familial Richter, nos professionnels peuvent vous aider à maximiser l’incidence de vos activités philanthropiques en vous mettant en relation avec les bons organismes ou en discutant avec vous de la meilleure approche pour que vos dons de bienfaisance et vos placements aient une incidence durable.

 

Autres articles à consulter :

 

[1] Campden Wealth. « How families can make positive impact investments and get results ». http://www.campdenfb.com/article/how-families-can-make-positive-impact-investments-and-get-results

[2] Bloomberg. « Harvard Course Teaches Rich Millennials How to Do Good (and Make Money) ». https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-09/harvard-course-helps-rich-millennials-do-good-and-make-money

[3] Campden Wealth. « Will the coronavirus crisis make or break impact investing ». http://www.campdenfb.com/article/will-coronavirus-crisis-make-or-break-impact-investing

Rencontrez nos experts

Les gens derrière le savoir-faire.

Solutions sur mesure