Richter > Survivre à la paperasse

Survivre à la paperasse

Réussir une transition d’entreprise

Avant de vous lancer à la recherche d’un acheteur admissible, il est important de faire certaines déclarations à l’égard de la situation financière de votre entreprise afin de justifier le prix que vous espérez obtenir.

Ce prix doit être établi en fonction de renseignements réalistes. Mais comment l’acheteur peut-il en être vraiment certain? Quelles mesures doivent être prises pour obtenir l’heure juste? Quelles démarches peuvent garantir le caractère raisonnable du contrôle diligent effectué par l’acheteur et éviter les conflits désagréables pouvant survenir lorsque les données « réelles » sont dévoilées?

En soumettant votre entreprise à un contrôle diligent adéquat, vous économiserez du temps et des efforts et assurerez la conclusion d’une entente fondée sur des renseignements valables et exacts.

D’une certaine manière, les principes d’un contrôle diligent sont semblables à ceux d’un audit, même s’il s’agit de missions résolument distinctes. Il faut faire des tests, la revue d’informations clés et de nouveaux calculs, mais, en général, ils se concentrent sur certains secteurs, dont les dix principaux sont les suivants :

  1. le dossier fiscal : la nature et la fréquence des nouvelles cotisations;
  2. une comptabilité audacieuse, tout particulièrement en ce qui concerne la surévaluation des actifs ou le défaut de comptabiliser tous les passifs;
  3. des stocks désuets qui nécessitent une réduction de valeur (situation fréquente dans plusieurs entreprises; un poste important du bilan);
  4. des opérations avec lien de dépendance (avec des membres de la parenté ou le propriétaire, à qui un salaire n’a peut-être pas été versé, mais plutôt des dividendes);
  5. des dépenses discrétionnaires élevées;
  6. des exigences en matière de production de déclarations de revenus aux États-Unis ou autres à satisfaire;
  7. l’identité et la fonction des personnes dont le nom figure sur la liste de paie; l’état de la situation financière de l’entreprise, après ajustements, si des membres de la famille devaient être remplacés;
  8. des réductions des dépenses en R&D en prévision de la vente;
  9. une sous-évaluation des produits découlant de dépenses discrétionnaires d’une société fermée (ou au moins la déclaration du vendeur à cet égard);
  10. une surévaluation des produits compte tenu des réductions de dépenses effectuées avant la vente, ce qui peut avoir des conséquences sur la rentabilité future de l’entreprise.

Le contrôle diligent comptable fait partie intégrante de la réussite de tout processus de fusion et d’acquisition. Lorsque la valeur d’une entreprise est établie avec exactitude et que toutes les parties sont satisfaites, le processus d’achat a beaucoup plus de chances d’être couronné de succès.

À propos de Richter Fondé à Montréal en 1926, Richter est un cabinet comptable autorisé qui offre des services de certification, de fiscalité et de gestion de patrimoine, ainsi que des services-conseils financiers dans les domaines de la restructuration organisationnelle et de l’insolvabilité, de l’évaluation et du financement d’entreprises, du soutien en matière de litiges financiers et de la juricomptabilité. Notre engagement envers l’excellence, notre compréhension approfondie des enjeux financiers et nos méthodes pratiques de résolution de problèmes nous ont permis de devenir l’un des plus importants cabinets indépendants d’expertise comptable, de services-conseils organisationnels et de consultation au pays. Richter a des bureaux à Toronto et à Montréal. Vous pouvez nous suivre sur LinkedInFacebook ou Twitter.