Les cinq points à retenir du Sommet immobilier de Montréal

Mai 2017

Les professionnels de Richter ont assisté au Sommet immobilier de Montréal où il a été question des grandes tendances et des projets importants du marché. Voici les cinq principaux points à retenir selon le groupe des Services immobiliers de Richter :

1 – Le marché de l’immobilier à Montréal est sur une lancée

C’est une période excitante pour le marché de l’immobilier de Montréal! La ville et ses banlieues vivent une transformation avec l’émergence de nombreux projets prometteurs axés sur le concept vivre, travailler et se divertir. Des projets tels que Solar Uniquartier et Espace Montmorency visent à attirer la génération Y grâce à leurs espaces combinant immeubles résidentiels, commerces et centres de divertissement.

En plus, la ville et ses environs seront le théâtre de changements importants liés au Réseau électrique métropolitain. La nouvelle infrastructure, qui sera propulsée par la Caisse de dépôt et placement du Québec, pourrait dynamiser les municipalités qu’elle servira sous peu.

Finalement, la Ville de Longueuil a annoncé qu’elle procédera à la densification de la zone entourant la station de métro Longueuil. Ce nouveau projet axé sur le transport en commun offrira des espaces résidentiels, commerciaux et culturels. Ce « nouveau centre-ville », qui devrait être terminé d’ici 2025, proposera plus de 8 500 unités résidentielles ainsi qu’un tout nouveau complexe culturel.

2 – Le parc industriel se refait une beauté

Les zones résidentielles et commerciales ne sont pas les seules à subir d’importants changements. Le parc industriel de Montréal est également en cours de modernisation et de transformation afin de répondre aux besoins économiques de la ville. Il y a actuellement une grande demande dans la région métropolitaine de Montréal à l’égard des immeubles industriels possédant des caractéristiques particulières. La rareté de ce type d’immeubles stimule la mise sur pied de projets industriels et le rajeunissement du parc industriel. Parallèlement, les anciens immeubles sont transformés afin de combler de nouveaux besoins en matière de services, tels que les centres de données. La convergence de ces deux tendances est en train de remodeler le paysage des immeubles industriels de la ville.

Le projet Éco-Campus Hubert Reeves est un autre projet digne de mention. Ce parc de recherche scientifique est axé sur l’aménagement d’espaces écologiques dans une zone industrielle, ce qui en fait un projet unique (pour l’instant!).

3 – Un vent de jeunesse souffle chez les aînés

Alors que la population des aînés est en santé et active comme jamais auparavant, les résidences de retraite ne peuvent plus se limiter à offrir des services de base. Elles doivent proposer une expérience de vie complète et chercher à améliorer la qualité de vie de leurs résidents. Les nouveaux projets dans ce segment de marché présentent toute une gamme de services et de possibilités de divertissement : salles d’exercice, restaurants, piscines et salles de cinéma sur place, pour n’en nommer que quelques-uns.

En outre, les promoteurs immobiliers ciblent des zones desservies par le transport en commun et qui sont à distance de marche d’aires commerciales, afin de fournir un accès facile aux activités situées à l’extérieur des complexes eux-mêmes. Avec une population d’aînés qui ont des standards plus élevés que jamais, la décoration intérieure est également un facteur de différentiation. Les attentes des aînés ont considérablement changé, et les résidences de retraite doivent s’adapter rapidement pour répondre aux besoins en constante évolution.

4 – Le marché des appartements regagne du terrain

Une autre tendance importante que nous avons pu observer lors du sommet immobilier de Toronto (Toronto Real Estate Forum) est la relance du secteur du logement locatif. Montréal connaît une tendance similaire : de plus en plus de clients cherchent à louer des appartements hauts de gamme dans des projets qui offrent un large éventail de services. Cette année, le nombre de nouvelles unités construites sur marché locatif se comparait à celui du marché de la copropriété. Qui plus est, nous prévoyons que cette tendance se poursuivra et façonnera le marché de l’immobilier résidentiel pour les prochaines années.

5 – Bienvenue dans l’ère du « centre commercial expérientiel »

De nombreuses choses ont été dites sur le secteur du commerce de détail et ses défis ainsi que sur les moyens que doivent prendre les détaillants canadiens pour réussir dans ce secteur en mutation. Les tendances actuelles de ce secteur ont une incidence considérable sur l’immobilier, étant donné que les centres commerciaux doivent s’adapter aux préférences changeantes des consommateurs. Par conséquent, nous observons que la plupart des centres commerciaux qui réussissent offrent non seulement un accès aux boutiques, mais également une expérience, en ligne (par l’intermédiaire de campagnes sur les médias sociaux) et hors-ligne (à l’aide d’activités communautaires). Les propriétaires doivent se tenir au courant des concepts diversifiés de magasinage et des nouvelles occasions qui contribueront à attirer et retenir les consommateurs. À l’ère des « centres commerciaux expérientiels », ces derniers doivent être une destination en soi.

Inscrivez-vous à nos publications

À propos de Richter : Fondé à Montréal en 1926, Richter est un cabinet comptable autorisé qui offre des services de certification, de fiscalité et de gestion de patrimoine, ainsi que des services-conseils financiers dans les domaines de la restructuration organisationnelle et de l’insolvabilité, de l’évaluation et du financement d’entreprises, du soutien en matière de litiges financiers et de la juricomptabilité. Notre engagement envers l’excellence, notre compréhension approfondie des enjeux financiers et nos méthodes pratiques de résolution de problèmes nous ont permis de devenir l’un des plus importants cabinets indépendants d’expertise comptable, de services-conseils organisationnels et de consultation au pays. Richter a des bureaux à Toronto et à Montréal. Vous pouvez nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.